Je m'appelle Linda KRIKORIAN, et mon nom d'artiste est "Linda K. Ian". Je suis une artiste au sens large du terme. Arménienne, née sur les rives du Bosphore, ayant vécu l'essentiel de ma vie en France, à Marseille puis à Paris, ainsi que quelques années au Québec, je suis une âme libre qui donne libre cours à mes passions et à mon esprit créateur.

Ayant été un temps actrice (figurante et petits rôles), je me suis, par la suite, mise à la création de bijoux fantaisies en utilisant principalement des minéraux et des perles de verre. En parallèle, je me suis mise à l'écriture de textes de chanson qui m'ont amené, sous le nom d'artiste LindaK, à monter sur plusieurs scènes parisiennes (notamment au Caveau des artistes) pour les interpréter et où j'ai, par la suite, managé quelques groupes et pris part à des défilés de mode pour présenter mes créations de bijoux. Le temps passant, je suis venue naturellement à la photographie et enfin à la peinture.

Artiste Peintre autodidacte depuis plusieurs années, mon domaine est celui de l'Art Abstrait. Je peins à l'acrylique qui convient parfaitement à mon style. Que cela soit sur toiles coton, lin, ou sur papier dessin épais ou encore sur panneaux de bois, je donne libre cours à mes sentis, ressentis, envies. Dans mon style, plusieurs styles sont présents. La Nature est mon inspiratrice tout comme l'Univers. Mon imagination et ma créativité trouvent leur origine dans le Cosmos où réside mystères et secrets...

Au travers de mon art, découvrez mon univers dans mes univers...

Comme vous le voyez, je n'ai pas chômée. Aujourd'hui, après avoir créé bien des sites internet de boutiques en ligne avec plusieurs succès, je me tourne plutôt sur la création d'un site vitrine pour rassembler mes œuvres.

Par ailleurs, n'hésitez pas à vous faire plaisir en faisant l'acquisition d'une ou plusieurs de mes créations ou d'imprimés d'art sur ArtQuid dont le lien est en pied de page.

Linda KRIKORIAN

1977. Martin Radford, jeune historien londonien, arrive sur l’île de Madère. Il y rencontre Leo Sellick, qui habite l’ancienne propriété de Edwin Strafford, mort en 1951. En 1908, Strafford a été ministre de l’Intérieur aux côtés de Lloyd George et de Churchill, avant de démissionner brutalement en 1910. Le manuscrit de ses mémoires, retrouvé dans la villa, devrait pouvoir expliquer cette mystérieuse rupture, mais la lecture qu’en fait Martin pose de nouvelles questions. En particulier sur le rôle d’Elizabeth, une suffragette avec qui Strafford a vécu une histoire d’amour passionnée. Fasciné par les énigmes qui jalonnent le destin de cet homme, Martin décide d’éclaircir cette affaire. Il va bientôt comprendre que beaucoup ont intérêt à ce que le voile ne se lève jamais sur le secret d’Edwin Strafford…

Mon parcours de vie

Offre exceptionnelle !

valable jusqu'au 31/05/2022 inclus

Sur Rarible :

Il n'y a pas d'offre promotionnelle actuellement sur cette plateforme.

Sur Opensea :

Pour 5 NFT achetés dans la collection "Linda K. Ian - Abstract Art" vous recevrez, si vous le souhaitez, une surprise à votre domicile.